Mon approche intégrative

Nous connaissons aujourd’hui beaucoup d’approches psychothérapeutiques différentes, de la psychanalyse à l’hypnose, des psychothérapies cognitivo-comportementales à l’art-thérapie pour n’en citer que quelques-unes. La diversité des approches est liée à la complexité de l’être humain : il n’existe pas une seule bonne réponse à un même problème. Mais toutes les études qui analysent l’efficacité des différents types de psychothérapie sont unanimes quant à l’importance de la relation au thérapeute : il s’agit de la donnée la plus importante pour obtenir de bons résultats, indépendamment des concepts théoriques sous-jacents. Il est donc primordial pour la psychothérapie d’être en confiance avec son thérapeute.

Dans ce cadre, on reconnaît que l’intégration est un processus dans lequel les thérapeutes doivent également s’engager. Il y a une obligation éthique particulière pour les thérapeutes intégratifs, de dialoguer avec des collègues de différentes orientations, et de se tenir informé des développements dans le domaine (notamment en participant à des groupes d’intervision).

Membre actif de la fédération européenne des psychothérapeutes, psychanalystes et psycho-somatothérapeutes:
 
https://www.fed-eur-3psy.fr
Formé et diplômé de l'EEPSSA (Ecole Européenne de Psychothérapie Socio et Somato-Analytique à Strasbourg, fondée en 1976 par le Dr Richard Meyer, psychiatre, docteur en sciences humaines).
http://eepssa.fr